• Home »
  • AFRO-FASHION »
  • Réveil de la Jeunesse Africaine | Portrait de « Kmal Radji » – Assume ta Jeunesse
Réveil de la Jeunesse Africaine | Portrait de « Kmal Radji » – Assume ta Jeunesse

Réveil de la Jeunesse Africaine | Portrait de « Kmal Radji » – Assume ta Jeunesse

Révélé, il y a plus d’une dizaine d’années lors du concours de rap « Duel Cruel » KMAL RADJI, est entré dans la musique par le rap mais s’est rapidement converti au slam et a pu se faire une bonne renommée grâce à son talent, et son engagement. Aujourd’hui il fait partie intégrante du paysage artistique africain et peut être considéré comme le griot des temps modernes, la voix des jeunes et du peuple, le poète contemporain et est à coup sur , l’ une des personnalités les plus engagées de sa génération.

Pionnier du genre oratoire et poétique dans l’univers musical béninois, KMAL fait du slam depuis 2003.

En 2007, au côté du slameur en langue locale  » Fon  » Thibaut Adotanou, il créé le Festival Bénin Slam, premier festival de slam du Bénin pour augmenter la notoriété du slam, et permettre aux jeunes de s’exprimer, puis de dénoncer les maux qui minent leur épanouissement.

Toujours dans son engagement, avec 9 autres slameurs béninois, KMAL forme le collectif 10 BP 229 ,10 sur le Boulevard des Poètes du 229 (indicatif du Bénin) pour partager la passion commune des mots, et faire connaître le slam, ce nouveau genre musical et artistique dans un contexte social culturel libéralisé au Bénin.

En 2010, avec l’appui de l’Union Européenne, KMAL réalise en collaboration avec Thibaut Adotanou un album de six titres intitulé    » L’écoute «  pour dénoncer le phénomène d’ enfant placé   » vidomingon  » et inciter les pouvoirs publics à voter un budget pour l’enfance malheureuse et en difficulté.

En 2011, sur l’initiative de l’organisme communautaire No Limit Génération, il écrit le hit continental Assume ta jeunesse , qui est un morceau d’éveil et d’engagement à l’endroit de toute la jeunesse africaine. Avec le succès de ce single, KMAL devient l’ambassadeur de l’organisation qui produit le clip du single qui est diffusé sur les télévisions du Bénin, Togo, Caméroun, Sénégal, Haiti, Burkina-Faso, Mali etc. les médias sociaux, et les plateformes Web de RFI, de la francophonie et relayer en boucle sur internet. Le clip Assume ta jeunesse , est également projeté comme exercice d’éveil dans certaines écoles au Burundi. Les slogans « Assume ta jeunesse », « Allume ton cerveau » et « Noir de peau pas noir dans la tête » inspirés de la vidéo sont déclinés en t-shirt et font l’objet de campagne de sensibilisation sur Internet et dans plusieurs pays d’ Afrique. Avec la mobilisation, et l’impact qu’a connu le morceau, kmal enchaine les interviews, les documentaires, les spectacles sur le continent africain (Gabon, Togo, Niger, Senegal, Benin, Mali, Burkina-Faso, Cote d’ ivoire, etc.) avec toujours le même message d’éveil et d’engagement au profit de la jeunesse du monde en general et africaine en particulier.

Kmal Radji03

Grâce à l’organisme No Limit Génération KMAL devient en 2012, le sujet principal du film documentaire « économie sociale et solidaire, la révolution des jeunes africains ». Réalisé par Noellie Hougnihin dans le cadre du projet britannique GPP (Global People Project ), le documentaire est diffusé au cours du premier trimestre 2013 sur la chaine britannique BBC (British Broadcoast Corporation), et d’autres chaines de télévisions des pays duCommon Wealth.

Avec près de 80 000 vues sur YouTube cumulées et plus de 1 000 partage sur les médias sociaux, l’impact virulent d’Assume ta jeunesse s’est fait plus évident en 2012, lors de la montée sur scène de KMAL au Festival Hip-Hop Kankpé organisé par Ardiess Production, faisant de lui le premier et seul slameur jusqu’ à ce jour en tête d’ affiche sur la prestigieuse scène de ce festival.

Avec le succès connu, KMAL lance en juin 2012 lors d’ un concert à guichet fermé à l’ institut français de Cotonou son premier album solo AUBE NOUVELLE . Conçu aux couleurs musicales riches et variées, l’album est réalisé au studio SEED Production par un mécène en collaboration avec l’ équipe de la No Limit Generation . Avec cet album, il reçoit les trophées de meilleur album aux URBAN 229 AWARDS en 2012 ,et meilleur album de musique urbaine 2012 au Bénin Golden Awards et devient le slameur le plus récompensé du Bénin.

Après la sortie de son album, KMAL organise en 2013 au travers du festival Bénin slam , le concert « printemps des poêtes » avec la participation d’autres slameurs français. Toujours en 2013, il soutient l’ONG Ayedun en écrivant le morceau Ayedun qui veut dire « la vie est belle », dans le but de sensibiliser sur l’adoption d’un comportement environnemental plus sain.

En 2014, l’ artiste décide de faire un tour du Bénin pour aller à la rencontre des populations des contrées et recueillir leurs préoccupations afin de les transcrire dans ses prochains morceaux. Il s’investit activement dans une reforme du systeme éducatif béninois pour lequel il souhaite une refonte des heures de cours et du contenu des programmes enséignés dans les écoles du Bénin.

Suivi par près de dix-milles fans sur ses réseaux sociaux, le slameur de 25 ans continue de voir sa carrière d’artiste et d’éveilleur de conscience s’emballer. Avec son timbre de voix particulier,sa coiffure atypique, et son franc-parler, KMAL continue ses combats,et reste une icône pour la jeunesse africaine et les sans voix dans son pays le Bénin pour lequel il est une fierté. Son premier album « AUBE NOUVELLE » du même nom que l’ hymne du Bénin est disponible depuis 2012.

Source – Kmal Radji

Kmal Radji

Depuis 1960, mon pays va de vague en vague, et divague
Un demi siècle qu’on rentre dans le mur, et le developpement on le largue
C’est vrai, c’est la faute à personne
Car du Béninois à l’Africain, on attend que l’heure de Dieu sonne
How can I tell you that the life tou live is not your own?
Je ne t’apprends rien, c’est sûr
Nous savons tous que la vie est dure
Excuse cette tête de slammeur
Elle pense qu’ici nous vivons dans une folie générale, que tout le monde est fou
Excuse-la aussi parce qu’elle pense que la surdité n’est pas seulement cette maladie où l’on a les oreilles bouchées
Parce que tout le monde est sourd
Ma jeunesse son problème c’est « swag is no question »
Maybe Kadhafi is crazy, maybe it’s not your problem
Faudrait peut-être penser a brûler le « Yes we can »
Montrer le « Yes Africa, you can’t » afficher le « Obama is dangerous

[REVE ET SENS]

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs
Bienvenue dans la savane, l’Afrique
Ici nous savons très bien quémander, oui, mes pairs et moi nous savons très bien demander de l’aide
Comment, comment pouvons-nous penser que parce qu’un Noir est à la tête de la plus grande mafia du monde (oups)
De la plus grande puissance économique du monde, il allait penser a nous ?
L’Amerique a ses problèmes et ses intérêts, c’est tout!

I would love to live in the country where you don’t pay light and water
J’aimerais vivre dans un pays où l’on ne paye pas l’électricité et l’eau
Où le litre d’essence est 55 Franc
Où la bourse de l’étudiant est 1647€ soit le salaire d’un français
My history teacher told me : your country is independant
But is not true
Parce-que nous ne sommes meme pas capables d’eteindre nos télés et d’allumer nos cerveaux, comme dira mon ami Gyovanni

[ALLUME TON CERVEAU]

Dans mon pays
La tête qui pense l’Union Africaine
Est appelée une tête folle
Je comprends pourquoi ce vieux président qui n’est pas beaucoup allé à l’école
Les a tous traités d’intellectuels tarés!
Dans mon pays
L’heure de l’abrutissement, c’est 20h30:
Feuilletons
De Marimar à Rubi, ou de la Fille du jardinier à Youri, on aura tout vu
Et ma jeunesse
Ma jeunesse
Cette jeunesse qui devrait changer les choses, une partie d’elle traine dans le :
« Wesh my nigger, viens pas me test, wesh j’suis le best »
But let me tell you, my nigger, that this way is wrong!

[NO LIMIT GENERATION]

Ici les gens se désolidarisent
Nous vivons sans le savoir dans la plus belle des crises
And you can ask my friend what i’m saying
I say « Do what you have to do, and let heaven do the remaining »
Born black
They call me Black man
But i’m not black in my heart
I’m not black in my mind
Adieu Thomas Sankara
Parce-qu’il a compris trop tôt
Ce qu’ils comprendront très tard
Ma jeunessen’a plus de héros
N’a plus de modèle
à part ces vendeurs de sexe
Hommes corrompus, vendus de leur race
Qui traînent dans nos télés
Ils ne savent rien de
Patrice Lumumba
De Thomas Sankara
De Kwame Nkrumah
De samory Touré !

[RENDRE POSSIBLE AUJOURD’HUI L’IMPOSSIBLE D’HIER]

Mais cette jeunesse
Cette jeunesse ne doit pas être une jeunesse de révoltés
Mais une jeunesse de révolution
L’esprit est lumière, il a reçu la lumière sacrée
Noir de peau, oui
Mais pas noir dans la tête
Blanc de peau
Mais pas noir dans la tête

[NOIR DE PEAU PAS NOIR DANS LA TETE]

L’esprit doit condduire ma jeunesse
à rendre possible aujourd’hui l’impossible d’hier
No limit generation
Vas-y, assume ta jeunesse
Enfoiré

[ASSUME TA JEUNESSE]

K-mal Radji – Assume ta Jeunesse

Plus de video sur Kmer Music Square

@lestopohsdukwat

Share