• Home »
  • POLITIQUE »
  • La France s’est mobilisée, au plus haut sommet de l’Etat,pour la libération de Lydienne Yen Eyoum, épouse Loyse.
La France s’est mobilisée, au plus haut sommet de l’Etat,pour la libération de Lydienne Yen Eyoum, épouse Loyse.

La France s’est mobilisée, au plus haut sommet de l’Etat,pour la libération de Lydienne Yen Eyoum, épouse Loyse.

Cette avocate française, d’origine camerounaise, était condamnée depuis le 10 janvier 2010 à la prison centrale de Kondengui à Yaoundé où elle purgeait une peine de 25 ans de prison ferme pour détournement de deniers publics estimés à 1,077 milliard de FCFA (1.5 million d’euros) dans le cadre d’une opération de recouvrement d’anciennes créances auprès de la SGBC, filiale de la banque française société générale.

Sous la pression des Nations unies et du président français François Hollande, qui estimaient, en juin 2015, que l’arrestation et la privation de liberté de Lydienne  Yen Eyoum depuis 2010 étaient « arbitraires »,  Paul Biya, le Chef de l’Etat camerounais, a finalement signé lundi 04 juillet 2016 un décret pour gracier Lydienne Yen Eyoum, mariée à un Français et qui a obtenu la nationalité française alors qu’elle était déjà privée de liberté.

Immédiatement après la publication du décret présidentiel, l’avocate a quitté Kondengui, selon son avocate Caroline Wasserman, ce même lundi 04 juillet 2016 dans la soirée, pour les locaux de l’Ambassade de France à Yaoundé.

Lydienne Yen Eyoum qui a toujours nie’ les faits, avait été arrêtée dans le cadre de l’opération anti-corruption « Epervier » lancée en 2006 par le président Paul Biya.

Mardi 05 juillet au courant de la journée, les autorités françaises ont réagi à la libération de leur compatriote:«La France se réjouit de la libération de Lydienne Yen Eyoum , à la suite du décret de remise de peine signé en sa faveur par le président Paul Biya. Tout au long de sa détention, les autorités françaises ont assuré à Lydienne Yen Eyoum et sa famille un soutien constant» Une réaction publiée sur le site Internet de l’Ambassade de France au Cameroun.

Share