• Home »
  • SANTE »
  • Santé | Dr Filliez Mongang et lutte contre la dépression et le suicide au Cameroun
Santé | Dr Filliez Mongang et lutte contre la dépression et le suicide au Cameroun

Santé | Dr Filliez Mongang et lutte contre la dépression et le suicide au Cameroun

La «méthode lumière» qui est basée sur la thérapie spirituelle et qui vise à soigner le mal-être individuel a été présentée à Douala.

Bien que connue sous d’autres cieux, notamment en Suisse, la «méthode lumière» fait ses premiers pas au Cameroun. Ceci grâce au Dr Félicité Filliez Mongang, qui, durant trois jours à Douala, expliquera les biens fondés de ladite méthode.

Cette méthode est basée sur la médiation spirituelle qui touche les esprits de ceux qui la sollicitent. «Je voudrais que les Camerounais tirent le maximum de profit de la médiation. Elle n’est pas religieuse, chacun peut la pratiquer pour guérir», souligne le Dr Filliez Mongang. Résidante en Suisse, l’auteure de plusieurs ouvrages souhaite travailler à permettre aux uns et aux autres d’aller vers le mieux-être.

En ce qui concerne la thérapie, elle dure environ une heure. «La guérison se fait en groupe via la musique. Pendant la médiation, je demande aux gens de se concentrer sur les problèmes qu’ils ont», indique le Docteur. Par ailleurs, la «méthode lumière» fait sortir l’être de l’obscurité dans laquelle il se trouve pour le conduire à son épanouissement: «pour soigner le mal-être, il faut soigner l’esprit. Plusieurs personnes soignent la plupart du temps leur corps, et délaissent leur esprit. Or cette méthode soigne l’esprit. Et quand l’esprit se porte bien, cela se reflète dans la vie de l’individu», poursuit-elle.

La dépression et le suicide occupent de plus en plus du terrain au Cameroun. Et c’est fort de ce constat que le Dr Fillienz Mongang espère apporter sa contribution dans ce secteur, celui de la santé mentale et souhaite freiner l’expansion de ce fléau qui tend à toucher les populations de toutes les couches sociales, indique Le Messager du mercredi 13 juillet 2016.

 

Source – CIN
Share