• Home »
  • SANTE »
  • Santé | Les souffrances de votre corps lorsque vous changez de produits cosmétiques
Santé | Les souffrances de votre corps lorsque vous changez de produits cosmétiques

Santé | Les souffrances de votre corps lorsque vous changez de produits cosmétiques

Une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’université de Californie à Berkeley et de la Clinica de Salud del Valle Salinas a démontré comment même une courte pause des divers produits cosmétiques, shampooings et autres produits de soins personnels, peut conduire à une baisse substantielle des niveaux de perturbateurs endocriniens présents dans le corps.

Les résultats de l’étude ont été publiés dans la revue Environmental Health Perspectives. Les chercheurs ont donné à 100 adolescentes divers produits de soins personnels dont les étiquettes indiquaient ne pas contenir de phtalates, parabènes, triclosan, oxybenzone. Ces produits chimiques sont régulièrement utilisés dans presque tous les produits de soins personnels conventionnels comme les maquillages, les savons, les crèmes solaires, les shampooings, les après-shampooings et autres produits pour cheveux, et les études sur les animaux ont montré que ces produits interfèrent directement avec le système endocrinien.

« Du fait que les femmes sont les principales consommatrices de la plupart des produits de soins personnels, elles peuvent être exposées de façon disproportionnée à ces produits chimiques, » a déclaré l’auteur principal de l’étude Kim Harley, directeur associé du centre pour la recherche environnementale et la santé des enfants de Berkeley. « Les adolescentes peuvent être particulièrement à risque car c’est une période de développement reproductif rapide des fonctions de reproduction, et la recherche a suggéré qu’elles utilisent plus de produits de soins personnels par jour que la moyenne des femmes adultes. »

Résultats

Après un essai de seulement trois jours avec ces adolescentes, qui ont utilisé uniquement les produits contenant peu de substances chimiques, les échantillons d’urine ont présenté une baisse significative du niveau des produits chimiques dans le corps. Le méthyl et le propyl parabène couramment utilisés comme conservateurs dans les produits cosmétiques, ont baissé de 44 à 45%, les métabolites de phtalate de diéthyle, utilisés souvent dans les parfums, ont baissé de 27%, et le triclosan et la benzophénone-3 ont baissé de 36%. Les auteurs de l’étude ont été surpris de constater une augmentation de deux parabènes moins courants, mais ces niveaux étaient bas et pouvaient être dus à une contamination accidentelle ou à un substitut qui n’était pas indiqué sur les étiquettes.

La co-directrice de l’étude, Kimberley Parra, explique pourquoi il était particulièrement important de faire participer des adolescentes résidant dans les environs.

« Les résultats de l’étude sont particulièrement intéressants sur le plan scientifique, mais le fait que ce sont des élèves du secondaire qui ont dirigé l’étude a ouvert la voie à la participation des jeunes dans l’apprentissage de la science et comment celle-ci peuvent être utilisée pour améliorer la santé de leurs communautés. Après avoir eu connaissance des résultats, les jeunes ont entrepris d’éduquer leurs amis et les membres de leur communauté, et ont présenté leur cause aux instances légales à Sacramento. »

Parmi le Conseil des Jeunes de CHAMACOS, se trouvaient 12 élèves de lycée qui ont contribué à la conception et à la mise en oeuvre de l’étude. L’une des chercheuses adolescentes, Maritza Cardenas, est maintenant une étudiante à l’université de Berkeley et elle se spécialise en biologie moléculaire et cellulaire.

« L’un des objectifs de notre étude était de sensibiliser les participantes aux produits chimiques présents dans les produits de tous les jours, pour rendre les gens plus conscients de ce qu’ils utilisent », a déclaré Cardenas. « Constater la baisse de niveau des produits chimiques après seulement trois jours montre que des mesures simples peuvent être prises, comme choisir des produits avec moins de produits chimiques et que cela fait une grande différence.

Que pouvez-vous faire ?

Eh bien, vous pouvez vous assurer de vérifier les étiquettes de tous les produits que vous achetez. Un certain nombre de produits de soins personnels contiennent la liste des ingrédients, mais malheureusement, de nombreux produits cosmétiques ne les mentionnent pas. Si vous utilisez une marque particulière que vous aimez vraiment, vous pouvez essayer de contacter le fabricant directement et leur demander la liste des ingrédients.

Vous pouvez également opter pour des produits plus naturels et biologiques, mais gardez à l’esprit que, dans l’industrie des produits de soins personnels, les mots « naturel » et « biologique » sont souvent dénués de sens. Une méthode sûre serait d’acheter les produits dans un magasin d’aliments naturels et de vous assurer de lire la liste des ingrédients ou demander au vendeur. En règle générale, lorsque les produits ne contiennent pas de produits chimiques spécifiques, les fabricants sont heureux de les étiqueter comme tels.

Comme il est vrai que les produits réellement naturels et biologiques peuvent être un peu plus chers, vous pourriez vouloir envisager de faire vos produits maison. Vous pouvez fabriquer un large éventail de produits de soins personnels entièrement naturels assez facilement avec seulement quelques ingrédients. Non seulement c’est moins cher, mais cela vous permet d’être sûr de chaque ingrédient qui iront sur votre corps et de personnaliser vos créations pour répondre à vos besoins spécifiques. Consultez ces très bonnes recettes maison de déodorant, dentifrice et masque pour le visage.

Moins il y aura de demande pour ces cosmétiques chargés de produits chimiques, moins ces produits chimiques seront utilisés. Je l’ai déjà dit et je le dirai encore: VOTEZ AVEC VOTRE ARGENT! Nous avons le pouvoir de créer le type de monde que nous voulons. Soyez le changement.

Source – collective-evolution

Share