Le Cameroun, la terre de la « Mère de l’Humanité »

Le Cameroun, la terre de la « Mère de l’Humanité »

Le monument de la « Mère de l’Humanité » sera érigé à Kribi, au sud du Cameroun. En compétition avec d’autres pays africains, notamment le Ghana, le Maroc, le Nigeria et la Tanzanie, le Cameroun a été choisi pour abriter ce symbole d’humanité et de paix, du fait de sa diversité géographique, climatique et culturelle qui en fait l’Afrique en miniature.

Bâti sur 80 hectares, ce monument-immeuble en bronze « représente un cadeau que le peuple américain a voulu offrir aux Africains, en guise de remerciements pour ce que l’Afrique apporte comme contribution à la construction du monde », précise Aveline Ava, d’origine camerounaise, présidente d’Act of Random Kindness(ARK) Jammers Connection, une association de droit américain.

Ce geste nous rappelle le cadeau du peuple français aux américains lors du centenaire de la déclaration d’indépendance, en 1886, en signe d’amitié entre les deux nations : la Statue de la Liberté. Comme l’a recommandé Mère Teresa, « pour promouvoir la paix dans le monde, il faut rentrer chez soi et aimer sa famille ». Aussi, la « Mère de l’Humanité » au chevet de l’humanité, promeut la paix dans le monde et  invite tous les peuples à pratiquer un amour inconditionnel pour le monde. En signe de reconnaissance de l’Afrique comme berceau de l’Humanité, la présence de cette statue de 95 mètres de haut au Cameroun confirme ainsi son statut d’ « Afrique en miniature ».

Lire aussi , construction du plus grand monument de l’humanité au monde…

L’implantation de ce monument-immeuble de 29 étages sera un véritable tremplin pour le tourisme camerounais, principal secteur d’activité de la cité balnéaire Kribi. Son installation devrait permettre à la population de Kribi de sortir de la pauvreté, du chômage et de l’isolement. Estimé à 200 millions de dollars, soit près de 100 milliards de FCfa, ce projet sera financé par les donations des célébrités afro-américaines issues du monde artistique, des affaires et de la politique.

Après cinq ans de travaux, Kribi pourra présenter au monde son joyau, la « Mère de l’Humanité », le plus haut monument-immeuble en bronze du continent noir. Aux côtés des chutes de la Lobé, des vastes plages de sable blanc, du parc national de Campo-Ma’an entres autres, les visiteurs pourront admirer la majestueuse « Mère de l’Humanité », futur site touristique mondial qui pourrait attirer près de 12 millions de touristes par an, à l’instar de la Statue de la Liberté, de la Tour Eiffel. En plus de ce monument, le projet Mother of Humanity Monument, mené par l’association ARK Jammers Connection, prévoit également la construction de 54 maisons de la
culture dans chaque pays africain, autour de ce monument.

Par Chérie Choco

Share