Cameroun | Partage des données WhatsApp-Facebook

Cameroun | Partage des données WhatsApp-Facebook

WhatsApp, l’application de messagerie est depuis quelques jours sous le feu des critiques de ses utilisateurs. Le 25 août 2016, l’entreprise annoncé son ouverture à la publicité via un partage des numéros avec Facebooket l’envoi de messages directs par les entreprises. Un choix qui viendra résoudre les différents problèmes de rentabilisation du réseau social, présents depuis son lancement. D’après un post publié sur le blog de WhatsApp, le réseau social racheté depuis près de deux ans par Facebook explique que  «nous voulons explorer différentes façons qui vous permettront de communiquer avec des entreprises qui comptent pour vous aussi, tout en vous offrant une expérience dénuée de bannières de publicités de tiers et spams. Que vous soyez contactés par votre banque concernant une opération potentiellement frauduleuse, ou que vous soyez informés par une compagnie aérienne que votre vol est retardé, nous sommes nombreux à obtenir ces informations autre part, même par SMS ou appels».

Seulement, la nouvelle décision de WhatsApp vient rompre avec sa politique menée depuis sa création, à savoir la protection des données de ses utilisateursainsi que de leurs vies privées.

Dans plusieurs pays, les abonnés protestent et proposent d’abandonner WhastApp et de choisir d’autres applications comme par exemple Telegram, plus respectueuse de la vie privée.

Au Cameroun, de nombreux utilisateurs ont choisi de sensibiliser à travers des messages qui sont diffusés et partagés dans les groupes WhastApp ou auprès des amis et connaissances du même réseau social. Ainsi, on peut recevoir et lire à longueur de journée des messages comme : « ATTENTION, ATTENTION !!! Beaucoup ont accepté les nouvelles conditions générales d’utilisation (CGU) de WhatsApp hier sans avoir pris la peine de lire comme cela est le cas dans nos habitudes. Un piège s’est quand même glissé dedans. Pour avoir cliqué naïvement sur ’’Accepter’’, vous avez accepté de partager vos informations WhatsApp avec Facebook, y compris vos numéros de téléphone. Mais, tout n’est pas perdu. Dans un délai de 30 jours, pour vous rattraper, allez dans Paramètres>Mon compte, puis décocher la case ’’Partager infos compte’’ »

Les utilisateurs ont effectivement la possibilité de s’opposer au transfert de données, tout comme ceux qui ont accidentellement accepté les nouvelles conditions d’utilisations ont 30 jours à partir du 25 août 2016 pour se rétracter, en allant dans Paramètres > Compte > Partager infos compte dans l’application et de décocher l’option « Partager infos compte».

En effet, avec le transfert des numéros de téléphones à Facebook, les utilisateurs de WhatsApp seront désormais à la merci des entreprises (annonceurs de Facebook), qui pourront envoyer directement par Sms ou par des appels leurs offres publicitaires. Pour l’instant, WhatsApp ne donne que très peu de détails sur la façon par laquelle les entreprises s’intègreront aux fils de discussion, ni la date à partir de laquelle les modifications annoncées prendront effet.

Source – ticmag

Share