• Home »
  • WEB »
  • LADRS – AU SUJET DES REPRESENTANTS DE BIYA DANS LES DEBATS
LADRS – AU SUJET DES REPRESENTANTS DE BIYA DANS LES DEBATS

LADRS – AU SUJET DES REPRESENTANTS DE BIYA DANS LES DEBATS

Les analystes des réseaux sociaux – LADRS

Les militants du MRC reviennent compulsivement avec cette histoire de « représentants du RDPC » pour tenter d’éviter le débat à leur champion KAMTO.

Ils créent une étrange symétrie entre Kamto et Biya, estimant que Kamto ne peut débattre qu’avec Biya, et les représentants de Kamto avec les représentants de Biya.

C’est un non-sens absolu !

Les représentants de Biya sont clairement de hauts responsables de l’Etat qui ont travaillé avec lui, ont participé à sa gestion et sont aussi comptables de la situation actuelle du Cameroun.

Quand ils représentent Biya, ils représentent aussi eux-mêmes pour les actes qu’ils ont posés, et à travers eux, tout le système dont ils sont solidaires et comptables.

Ils représentent le système que l’opposition combat, et leur présence se justifie parfaitement.

Ce n’est pas la même chose avec les représentants de Kamto qui agissent en parfaits bénévoles, habités simplement par l’espérance de voir leur champion gagner, mais qui n’ont aucun engagement et aucune responsabilité en quoi que ce soit.

Ce qu’on demande à Kamto et à tous les autres candidats, de manière claire et définitive, c’est d’aller au débat à la CRTV, opposer leur pensée politique avec celle du régime en place qu’ils comptent évincer.

Indépendammant de celui qu’ils ont en face, dès lors que celui-ci se réclame de Biya et a participé à sa gestion, autrement dit, dès qu’il fait partie de son système avec des responsabilités sur le résultat.

De toute façon, Biya n’ira pas au débat à la CRTV! Il ne l’a jamais fait et ne le fera jamais. Car ce n’est pas lui qui veut le pouvoir, puisqu’il l’a déjà : ce sont ses opposants qui veulent le lui arracher!

C’est donc aux opposants à faire l’effort de visibilité, et ce débat constitue un formidable instrument de visibilité. Il constitue une opportunité en or pour montrer de quoi on est capable à tous les Camerounais, car la CRTV est visible sur tout le territoire.

Tant pis pour les opposants qui s’abritent serrière des arguties pour ne pas y aller. D’ailleurs, ce n’est que ça que Biya et ses gens attendent !

Je comprends bien que certains soient tétanisés devant la perspective de voir leur champion balbutier et dévoiler ses limites dans une confrontation libre, où les questions ne sont plus au préalable arrangées et censurées.

Mais on ne demande l’avis de personne : tout le monde doit aller au débat, un point c’est tout.

A moins de vouloir conforter définitivement l’image de lâcheté, d’hypocrisie et de roublardise que traînent quelques-uns dans l’imagérie populaire.

Dieudonné ESSOMBA

@Facebook: Dieudonné Essomba

Share